REM de l’Est : la quête d’une signature

Par Guillaume Ethier, professeur en études urbaines à l’UQAM, et Marc-André Carignan, chef de contenu multiplateforme pour Kollectif.

Jamais on n’entendra un écrivain, même à succès, parler de son prochain livre comme d’un « succès de librairie ». Pas plus qu’un cinéaste ne dira qu’il tourne un « classique », ou que n’importe qui a dans son téléphone une vidéo « virale ». Normal : ce sont là des qualités qui se rapportent entièrement à la réception populaire et critique des œuvres, dont il serait présomptueux de prédire la trajectoire. Mais plus encore, ces épithètes ne disent rien sur le mérite des œuvres, la vision, le talent et le travail qui se cachent derrière. S’il fallait que les disques ne soient dignes d’intérêt que lorsqu’ils sont « platines »…


Suite ici : https://kollectif.net/rem-de-lest-quete-dune-signature/