© 2019 par Guillaume Ethier

L'Échangeur

06/25/2019

À VOIR | Depuis le 3 juin dernier, au sommet de la Biosphère, se trouve la nouvelle exposition permanente MTL + qui regroupe les réflexions utopiques de 14 équipes d'architectes et urbanistes sur l'évolution d'infrastructures montréalaises en 2067.

 

L'Échangeur, réfléchi en collaboration avec L'Enclume - Atelier de développement territorial et Guillaume Ethier, professeur en théories de la ville à l'UQAM, se projette dans une ville suréquipée par la technique et la technologie, une ville où l'hypermobilité guide les quotidiens.

 

L'Échangeur insère des moments de déconnexions dans ce futur où la pause est devenue un luxe. Il propose aux citadins la déambulation, l'expérience sensorielle ainsi que la mise en scène subtile et fragmentée des paysages urbains pour rompre avec le continuum de la connectivité. Modulable, l'Échangeur intervient aux stations de Métro montréalaises en inventant une nouvelle interface entre l'espace de mobilité et l'espace urbain, un espace public apte à reconnecter l'usager avec le moment présent.

 

"L'enthousiasme pour le numérique va décliner. Il faut prévoir la suite, pour que la déconnexion ne devienne pas un privilège." G.Ethier, Ph.D, professeur en études urbaines, UQAM.

 

Allez faire un tour au musée de l'environnement cet été pour en apprendre plus sur cette invitation à la pause et pour découvrir l'éventail des propositions mises en scène par tous les professionnels invités. Merci à la Biosphère pour cette opportunité de réflexion et merci aux collaborateurs qui ont rendu l'exercice stimulant et inspirant.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload